Chargement en cours
Nous contacter :
05 63 29 43 22
Pharmacie de l'Olivier
  • 34 Avenue de Bordeaux,
    82200 Malause
  • 05 63 29 43 22

Pour ne manquer aucune de nos actualités ou évènements, inscrivez-vous à notre newsletter :

Merci d'avoir confirmé votre adresse email. Vous continuerez de recevoir nos actualités et offres promotionnelles.

VACCINATION

15/01/2021
www.sante.fr

0800 009 110 (numéro vert national ouvert tous les jours de 6h à 22h) 

À compter du 1er septembre 2021, une campagne de rappel est mise en place pour stimuler le système immunitaire des plus vulnérables : les résidents d'EHPAD et d'USLD, les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile, les personnes souffrant de comorbidité(s), les personnes atteintes de pathologies à haut risque de forme grave, les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen.

A compter du 15 septembre 2021, l'obligation vaccinale concerne tous les personnels des établissements de santé, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et établissements pour personnes en situation de handicap et tous les professionnels ou les bénévoles en contact avec des personnes âgées ou vulnérables, y compris à domicile. Cette mesure est prévue par la loi du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire.  

Rappel : Les personnes ayant déjà eu le Covid-19 ne reçoivent qu'une seule injection, sur la base d'un justificatif (test PCR ou test antigénique ou résultat de sérologie positif d'au moins 2 mois).Afin d'éviter l'administration d'une seconde dose de vaccin qui ne serait pas utile, avant l'injection de la première dose de vaccin, un dépistage par test sérologique rapide (test rapide d'orientation diagnostique) peut être réalisé pour les personnes n'ayant pas été dépistées comme positives dans l'année précédant l'injection.

Initialement recommandée à partir du 2e trimestre de grossesse, la vaccination des femmes enceintes est possible dès le 1er trimestre de grossesse. Une note urgente de la Direction générale de la Santé a été diffusée aux professionnels le 30 juillet 2021.  A savoir : Il est recommandé de n'injecter qu'une seule dose aux personnes ayant été infectées par le Covid-19, dans un délai minimum de 2 mois après la preuve de leur contamination (test RT-PCR ou antigénique positif). La dose unique de vaccin jouera ainsi le rôle de rappel.

Il convient d'attendre un délai de 6 mois entre la dernière dose reçue, complétant le schéma vaccinal initial, et la 3e dose de rappel. Ce délai est réduit à 4 semaines pour les personnes ayant reçu une dose de vaccin Janssen.

Campagne de rappel:
À partir du 1er septembre 2021, une campagne de rappel est mise en place pour stimuler le système immunitaire des plus vulnérables. Les personnes concernées par ce rappel sont :les résidents d'EHPAD et d'USLD ;les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile ;les personnes souffrant de comorbidité(s) ;les personnes atteintes de pathologies à haut risque de forme grave ;les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen.

À la suite de l'avis de la Haute Autorité de Santé du 5 octobre 2021, sont aussi concernés :les professionnels de santé, l'ensemble des salariés du secteurs de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge ;les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

La dose de rappel: Afin de pouvoir vacciner les personnes prioritaires, des centres de vaccination sont ouverts partout en France .Sur place, un questionnaire très simple visant à vérifier que la vaccination peut se dérouler normalement et dans de bonnes conditions sera à remplir. Il est possible de voir un médecin, puisqu'il y a toujours un médecin présent sur le centre de vaccination. Il s'agit d'une injection intramusculaire, dans l'épaule le plus souvent. À l'issue de l'injection, il faut rester environ quinze minutes sur place par mesure de sécurité avant de pouvoir rentrer à son domicile. Le vaccin vous protégera contre les formes graves du Covid-19 entre trois et six semaines après la première injection.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec votre médecin traitant (généraliste ou spécialiste), dans un cabinet d'infirmiers, auprès d'une sage-femme, dans votre lieu de soin ou en pharmacie. Le vaccin Pfizer devrait pouvoir être injecté par les médecins et dans les pharmacies à partir du 1er octobre 2021.

Vous pouvez prendre rendez-vous:

* Sur internet : les deux rendez-vous pour les deux injections peuvent être pris sur Santé.fr dans le centre de votre choix.
* Le site Santé.fr est accessible directement depuis l'application TousAntiCovid .
* Par téléphone, en appelant :le numéro vert 0800 009 110 ouvert 7 jours sur 7 de 6h à 22h qui vous oriente directement vers les plateformes téléphoniques du centre de vaccination choisi ;le centre de vaccination près de chez vous dont vous aurez trouvé les coordonnées téléphoniques sur le site Santé.fr qui propose une liste complète des centres ouverts dans chaque département.  

A noter : Le jour du rendez-vous, il faut se présenter avec une pièce d'identité et sa carte vitale (ou une attestation de droits) pour pouvoir donner son numéro de sécurité sociale.

Depuis le 28 janvier 2021, un étranger ou un sans-abri peut se faire vacciner en centre de vaccination même s'il ne dispose pas d'une carte vitale.

Si vous disposez d'un résultat antérieur positif au Covid-19, vous pouvez le présenter lors de votre premier rendez-vous. Après votre entretien médical, votre vaccination pourra être faite en une seule dose de vaccin au lieu de deux.
Les personnes qui ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, la deuxième dose doit être réalisée avec le vaccin Pfizer ou Moderna.Les modalitésLes vaccins sont achetés par l'Agence nationale de santé publique qui assure leur mise à disposition à titre gratuit. En effet, un décret du 31 décembre 2020 prévoit pour tous la prise en charge intégrale des consultations pré-vaccinales et de vaccination, ainsi que des frais d'injection du vaccin. Les non assurés sociaux bénéficient d'une dispense d'avance de frais.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en place un dispositif spécifique de surveillance renforcée des effets indésirables des vaccins anti-Covid-19.  
Les professionnels de santé comme les personnes vaccinées peuvent signaler tout effet indésirable remarqué à la suite d'une vaccination sur signalement-sante.gouv.fr .

Les gestes barrières toujours indispensables!

En l'état actuel des connaissances, les vaccins disponibles ou en cours de développement réduisent la gravité des symptômes mais pas la contagiosité. Il faut donc continuer à s'isoler en cas de test positif, en cas de contact avec une personne positive ou en cas de symptômes. Il faut aussi continuer à appliquer scrupuleusement les gestes barrières et à porter le masque, même pour les personnes vaccinées.
L'actualité du moment !

VACCINATION

Gestion des cookies

Ce site nécessite l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience et offrir une experience utilisateur optimale. Vous pouvez à tout moment les accepter ou les refuser depuis notre page dédiée.

Erreur